Le logo de l'association SAB 22, solidarité anorexie boulimie côtes d'armor
SAINT-BRIEUC : UNE OFFRE DE SOIN DE PROXIMITÉ SPÉCIALISÉE TCA

Depuis plusieurs années, et notamment ces derniers mois, l’association n’a eu de cesse d’alerter, sensibiliser sur la dramatique épidémie que constituent les Troubles du Comportement Alimentaire et sur l’importance d’une prise en charge précoce, pluridisciplinaire et spécialisée. Cette prise en charge est essentielle si ce n’est vitale pour les malades et leur entourage. Jusqu’à présent, les Côtes d’Armor eu égard aux départements voisins, était le seul dépourvu de lieux spécialisés.

UNE PREMIÈRE VICTOIRE POUR UN COMBAT DE TOUS LES INSTANTS !
Aujourd’hui, c’est avec beaucoup d’émotion que nous vous informons que nos messages, nos alertes auprès des professionnels de santé du département, de l’ARS ont été entendus.
En effet, une offre de soin de proximité spécialisée dans les TCA a été créée au sein du Centre Médico Psychologique de Saint Brieuc (CMP), à l’initiative du Centre Hospitalier Saint Brieuc/Dinan de la Fondation Saint Jean de Dieu, qui y travaillait depuis de longs mois, freiné aussi par le COVID.

UNE MISE EN PLACE PROGRESSIVE
C’est une première étape avec une mise en place progressive qui ne demande qu’à évoluer et à se renforcer au fil des mois et des années. Mais nous ne sommes plus seuls, et gardons à l’esprit que « Paris ne s’est pas fait en un jour » alors restons positifs, patients et indulgents.
Car oui, dans un premier temps, seuls les patient(e)s âgé(e)s de 18 ans et +, répondants à certains critères médicaux (IMC > 15) et géographiques (Saint Brieuc et ses communes limitrophes), seront accueilli(e)s après examen de la demande effectuée par un médecin. Ils seront reçus en entretiens individuels ou en ateliers réalisés par des professionnels dédiés et spécialisés. L’équipe médicale a bien conscience que cela va engendrer des frustrations mais il faut bien commencer et ils ont à cœur, soyez en assurés, de faire évoluer la situation dans un futur plus ou moins proche pour pouvoir accueillir plus de malades. Pour rappel les structures médicales des départements voisins ont connu des débuts similaires et aujourd’hui l’offre de soins s’est étoffée, alors gageons qu’un jour il en sera de même en Côtes d’Armor !

RESTONS MOBILISÉS
Pour SAB, ses adhérents, et toutes celles et ceux qui viennent à notre rencontre, cette création est une première victoire et un grand espoir. Elle nous démontre combien il faut faire preuve de résilience, et nous encourage à poursuivre notre mobilisation, notre combat, nos actions.
Nous pouvons d’ailleurs d’ores et déjà vous annoncer que c’est avec un grand plaisir que nous vous donnons rendez-vous en 2025 pour la seconde édition de La Douce Echappée. C’est tous ensemble dans la joie et la convivialité que nous pouvons aussi faire bouger les lignes ! Merci à toutes et tous pour votre soutien et si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à nous rejoindre, à faire un don…
Nous vous communiquerons prochainement la date pour nous échapper de nouveau en douceur !

Alors à très bientôt et bel été.

Article à retrouver dans le Télégramme du 28/06/2024